Énergie et budget

Hausse du coût de l'énergie : jusqu'où pourrez-vous suivre ?

Le prix des énergies va continuer à augmenter, et cette situation met déjà les personnes aux revenus modestes devant des situations de grandes précarités, avec d'importantes conséquences sur la santé et la sécurité.

Un ménage français disposant d'un revenu moyen consacre environ 10% de son budget à l'énergie, part qui pourrait doubler d'ici quelques années.

Construire un bâtiment passif ou à énergie positive ou rénover au niveau BBC aujourd'hui, c'est se donner plus de chance de faire face demain à l'augmentation du coût de l'énergie. Attendre, c'est subir l'augmentation avec le risque de ne plus avoir les moyens d'agir.

 

Scénario d’une augmentation modérée du coût des énergies

 

L'écart entre la facture énergétique d’un bâtiment classé B et d’un autre classé F ne va cesser de s’accroître : jusqu’où sera-t-il supportable pour ses occupants ?

 

Une rénovation BBC, moins chère qu’une rénovation standard ?

Ces deux exemples donnent la réponse : grâce à la généralisation des techniques du BBC, aux aides energivie.info, aux avantages fiscaux et aux économies réalisées sur les charges, une opération de rénovation BBC est  rentable. Dès les premiers mois du remboursement des prêts, les économies sont au rendez-vous.

Les exemples ci-dessous montrent qu'une rénovation BBC est plus rentable qu'une rénovation classique : le gain sur les 10 premières années varie entre 9 et 12 %. Sans compter la plus-value immobilière, l'amélioration du confort, et une plus grande indépendance par rapport aux augmentations futures du prix de l’énergie.

Sans compter qu’un bien rénové au niveau BBC se vendra mieux dans 15 ans quand le prix de l’énergie aura encore doublé…

 

* Seule votre banque pourra vous fournir des éléments précis, en fonction de ses propres conditions, des caractéristiques de votre projet et de la situation de votre ménage.
** Une hausse du coût de l’énergie de 9 % par an a été prise en compte pour les calculs. C'est une hypothèse réaliste, sachant que l'augmentation du prix du gaz a été au minimum de 10 % depuis 2007.
*** Taux d’endettement < à 33% sur la durée de l’emprunt principal.

Le BEPOS, producteur net d'énergie

Avec un investissement supplémentaire de l'ordre de 7 à 20 %, il est possible d'aller beaucoup plus loin que la le niveau, le BBC n’est pas une norme BBC : construire un Bâtiment à énergie Positive (BEPOS) qui en produit plus d'énergie qu'il n'en consomme. Ces BEPOS seront la norme à l'horizon 2020.