Bilan du défi Famille à Energie Positive 2016

 

Samedi 21 mai 2016 a eu lieu la cérémonie de clôture du défi « Familles à Energie Positive » au centre de réintroduction des cigognes et des loutres à Hunawihr. Initié au niveau national par l’ONG Prioriterre et piloté au niveau local par la Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, l’ADEME, les Espaces Info Énergie et Alter Alsace Energie dans le cadre du programme energivie.info, ce challenge national invite petits et grands à mettre en pratique des gestes simples et ludiques durant 5 mois (de décembre à avril) pour tenter de réduire d’au moins 8% leur consommation d’énergie.

Cette 4e édition en Alsace a mobilisé 170 familles, soit 587 personnes, dont un nombre record d’enfants (304 adultes et 283 enfants). Bernard Gerber, Conseiller Régional d’Alsace ChampagneArdenne Lorraine, et Jérôme Betton, Directeur Régional Délégué de l’ADEME, ainsi que tous les partenaires ont salué les résultats : une économie de 218 000 kWh d’énergie (soit 7,7 fois le tour de la terre en voiture !), 1664 m3 d’eau, et un gain d’environ 500 euros par famille !

218 000 kWh et 1664m3 d'eau économisés

Pour mémoire, l’année dernière en Alsace, les familles avaient économisé 156 000 kWh d’électricité et de chauffage et 960 m3 d’eau, soit un gain d’environ 200€ par famille. Pour cette 4e édition, ce sont 218 000 kWh et 1664 m3 d’eau qui ont été économisés, soit 62 000 kWh d’énergie et 704 m3 d’eau de plus qu’en 2015, permettant aux familles de baisser leurs factures de 300€ supplémentaires. Sur le plan national cette année, 7 600 familles ont participé au défi, permettant d’économiser 1 800 kWh par foyer, soit 2500 A/R Colmar-Marseille, et 32 millions de litres d’eau, soit 15L/jr/pers.

Il suffit parfois de gestes simples pour faire des économies d’énergie, c’est ce que le défi « Familles à Energie Positive » cherche à montrer. Il s’agit ainsi de partager de manière ludique des bonnes pratiques autour de soi et de changer durablement les comportements avec la satisfaction d’avoir fait un geste pour la planète. Faire du covoiturage, prendre des douches plutôt que des bains en prenant soin de réduire le temps passé dans la salle-de-bains, régler le flotteur dans la cuve des WC pour consommer moins d’eau, réduire la température de son chauffage en quittant son domicile, ne pas couvrir les radiateurs (rideaux, meubles…) pour permettre à la chaleur de bien circuler… autant d’astuces qui permettent de faire des économies sans aucun investissement financier !

Ce défi s’est achevé par une journée festive durant laquelle les équipes ont été récompensées via un palmarès des meilleures équipes dans chaque catégorie :

Catégorie « Négawatt » pour l’équipe ayant économisé le plus d’énergie :

218 000 kWh pendant le concours, soit 560 kWh/personne cet hiver.
(sur l’ensemble des 587 participants)

  1. Salariés de la collectivité de Haguenau (767 kWh/pers)
  2. « Mundo énergie 2.0 » à Mundolsheim
  3. Les « Mangeurs de foin » à Ungersheim

Catégorie « Liquidez » pour l’équipe ayant économisé le plus d’eau:

1664 m3 d’eau sur 1 année, soit 7 600 bouteilles de 75cl/personne
(311 participants ont choisi de concourir à cette catégorie)

  1. Eco-quartier Amsterdam à Colmar (38L/jr/pers)
  2. « Les Hérissons » à Colmar (20L/jr/pers)
  3. Alsace Centrale / Trajets à Sélestat (18L/jr/pers)

Catégorie « Fil rouge » pour l’équipe ayant récolté le plus de points au « fil rouge » :

(le fil rouge est une liste de challenges à réaliser, à la fois ludiques pour les enfants et techniques pour les adultes, pour cumuler des points. Par exemple, chaque relevé de compteur rapporte 10 points, une famille recrutée pour le défi de l’année prochaine rapporte 500 points, le plus haut score !)

  1. Les « Mangeurs de foin » à Ungersheim (8400 points)
  2. « Mundo énergie 2.0 » à Mundolsheim (8200 points)
  3. Mairie de Saint-Louis (7600 points)

Catégorie « Famille à énergie positive » :

Equipes ayant économisé un maximum sur sa consommation d’énergie
(500€/famille ont été économisés au final !)

  1. Eco-quartier Amsterdam à Colmar (27% d’économie)
  2. Licence pro EN2D (26% d’économie)
  3. « Mutt’ation » (13% d’économie)

Nouveau : Catégorie « Télé-transportation » pour un barème sur les économies de carburant :

50 personnes ont participé (co-voiturage, transports doux…), permettant d’économiser l’équivalent 111 600 km