Etude sur les EnR en Alsace (2016)

Dans le cadre de la CREA, la Région et l’ADEME ont souhaité se projeter en 2050, via une étude prospective visant à l'autonomie énergétique de l'Alsace. Il s'agit d'identifier le potentiel théorique maximal ainsi que l'ensemble des contraintes qui viennent peser sur le développement des filières énergies renouvelables et de récupération (ENR&R).

Dans le cadre de ce travail, trois scénarios ont été construits :

  • un scénario tendanciel qui reflète l'état des lieux énergétique en 2050 si les collectivités, les acteurs du territoire ne s'engagent pas davantage sur la voie de la transition énergétique (les choix d'énergie sont dictés sur une logique de marché ne favorisant pas les énergies renouvelables les plus vertueuses) ;
  • un scénario volontariste qui vise un objectif plausible de développement des filières sur le territoire compte tenu des potentiels et des dynamiques qui peuvent être engagées.
  • un scénario maximal tenant compte de toutes les contraintes qui s'appliquent aux différentes filières et qui maximise les productions sur les énergies renouvelables les plus vertueuses. La capacité financière des maîtres d'ouvrages, la concurrence avec les énergies fossiles et entre les filières ne sont pas prises en compte.

Ces scénarios prennent comme hypothèse, ambitieuse, la réduction de la consommation énergétique cible du Schéma régional du climat, de l’air et de l’énergie (SRCAE), soit une division par deux des consommations d’énergie en 2009.

► Étude « Potentiel et développement des énergies renouvelables en Alsace » 

► Synthèse technique de l’étude

 

Mise en garde à l’attention des lecteurs :

  • l’étude ne couvre pas les questions de capacité d’intégration des énergies renouvelables aux réseaux de gaz et d’électricité, ni celles de l’adéquation entre la production horaire et la consommation, sur l’ensemble des jours de l’année ;
  • les différentes hypothèses prises dans le cadre de ce travail sont détaillées dans le rapport final de l’étude ;

 

La déclinaison des trois scénarios (tendanciel, volontariste et maximal) à l'échelle des territoires doit également permettre d'éclairer les collectivités sur les capacités de leur territoire dans une perspective d'autonomie énergétique.

Pour cela, un outil de visualisation et de scénarisation du déploiement des ENR&R à l’échelle locale (de la communauté de communes à l’Alsace) est disponible sur demande auprès de l’ASPA :